Insufficient frequencies: are theatre productions and trade fairs at risk of being cancelled?

Member of the German Bundestag for the FDP Christian Jung visited the cultural and creative industries in Karlsruhe / Politicians are not yet up to speed with many details regarding insufficient frequencies for wireless microphones

Member of the Bundestag for the FDP Christian Jung (centre) was briefed on the sound technology at the Badisches Staatstheater in Karlsruhe. Productions are performed at this theatre using wireless microphones, whereas cable microphones are a thing of the past. (Photo: Maximilian Scheu)

Karlsruhe/Berlin. In December 2018, FDP Member of the Bundestag Christian Jung spent a day with representatives of the cultural and creative industries in Karlsruhe and the region to discuss the looming problems surrounding insufficient frequencies for wireless microphones. “The future use of 5G is on everyone’s lips,” said Jung, “but we shouldn’t only be dreaming about the distant future, but also be looking at 2019, because from then onwards there will be insufficient frequencies for wireless microphones being used everywhere in theatre and at trade fairs, and also in kindergartens for performances or in church services.”

Each individual device needs its own frequency in order to work. In the past, however, many suitable frequencies were auctioned off to mobile phone networks and are no longer available for wireless microphones. The affected institutions have to buy new equipment or, where possible, put contingency plans in place at considerable expense so that their performances or events are not disrupted. “This is a nightmare scenario not only for Karlsruhe, but for the whole of Germany,” said Christian Jung. The FDP politician claimed that the Federal Government was ignoring the problem. “What we need is not only an efficient mobile phone network, but also a functioning cultural landscape,” he added.

„Insufficient frequencies: are theatre productions and trade fairs at risk of being cancelled?“ weiterlesen

BNN vom 4. Januar 2019

Vernichtender Hintergrundsbericht und Kommentar der BNN.de / Ettlingen zur Arbeit der grün-schwarzen Landesregierung, von Umweltstaatssekretär Dr. Andre Baumann (Grüne) und der Grünen-Landtagsabgeordneten Barbara Saebel (Wahlkreis Ettlingen) über die geplanten Umweltzerstörungen durch unkontrollierte („ökologische“) Flutungen im Polder Bellenkopf/Rappenwört. Die Bürgerinitiativen bereiten sich gerade mit meiner Unterstützung auf Klagen gegen die Pläne der Landesregierung vor. Als FDP-Bundestagsabgeordneter für den betroffenen Wahlkreis Karlsruhe-Land und den Landkreis Rastatt setze ich mich für gesteuerte Polder genauso wie im Polder und Naturschutzgebiet Elisabethenwört zwischen Dettenheim und Philippsburg ein. Als einziger Abgeordneter in der Region stehe ich in Kontakt zu allen kritischen Bürgerinitiativen und betroffenen Kommunen vor Ort, die sich für einen durchdachten Hochwasser- und Naturschutz sowie für gesteuerte Polder einsetzen. CJ

La pénurie de fréquences sonne-t-elle le glas des productions théâtrales et des foires et salons ?

Christian Jung, député FDP au Bundestag, a rencontré des professionnels du secteur culturel et créatif à Karlsruhe / les responsables politiques sont encore très peu informés de la pénurie de fréquences pour les micros HF

Karlsruhe/Berlin. Christian Jung, député FDP au Bundestag, a effectué en décembre 2018, en compagnie de représentants des industries culturelles et créatives, une visite d’une journée à Karlsruhe et dans sa région, afin d’évoquer les problèmes liés au risque de pénurie de fréquences pour les micros HF. « La future utilisation de la 5G est sur toutes les lèvres. », a déclaré Christian Jung, « Pourtant, nous ne devrions pas nous contenter de rêver d’un avenir lointain, mais aussi regarder vers 2019 : à partir de cette date, il risque en effet d’y avoir une pénurie de fréquences pour les micros HF, une solution technique omniprésente dans les théâtres, les foires et salons, mais aussi lors des offices religieux ou des représentations dans les écoles maternelles. »

Christian Jung (au centre sur la photo), député FDP au Bundestag, a visité le Badisches Staatstheater de Karlsruhe. Il s’y est informé sur le système de sonorisation de cet établissement, où les productions sont réalisées avec des micros sans fil, les micros filaires appartenant désormais au passé. (Photo : Maximilian Scheu)

Pour que ce système fonctionne, chaque micro doit avoir sa propre fréquence, mais un grand nombre de fréquences normalement utilisées par ces appareils ont été vendues aux enchères aux opérateurs de téléphonie mobile et ne sont donc plus disponibles pour les micros HF. Les établissements concernés doivent acheter de nouveaux appareils ou, quand c’est possible, procéder à des modifications complexes de leurs plans afin que leurs représentations ou leurs manifestations ne soient pas perturbées. « C’est un cauchemar, non seulement pour Karlsruhe, mais pour l’ensemble du territoire national », estime Christian Jung, qui reproche au gouvernement allemand d’ignorer le problème. « Il ne suffit pas d’avoir un réseau de téléphonie mobile performant, nous avons aussi besoin d’un paysage culturel diversifié et en bonne santé. »

„La pénurie de fréquences sonne-t-elle le glas des productions théâtrales et des foires et salons ?“ weiterlesen